Le site d'informations sur le BIM en français

Cette page est en cours de préparation. Revenez plus tard!

Bienvenue sur le site Objectif BIM!

Le BIM est présent dans l'industrie de la construction depuis quelques années maintenant et il est en train de modifier profondément notre façon de concevoir, construire et exploiter nos ouvrages. C'est un outil extraordinaire qui permet de concevoir et d'analyser les projets avant même le premier coup de pioche. Mais il est surtout bénéfique durant la phase d'exploitation des ouvrages.

Le BIM est une occasion unique de placer l'industrie de la construction au niveau des industries automobiles et aéronautiques. C'est aussi une multitude de nouvelles opportunités tant au niveau de l'emploi que des affaires.

D'énormes progrès restent à faire quant à l 'échange d'informations entre les acteurs et durant toutes les phases du cycle de vie d'un ouvrage. L'utilisation de structures d'informations normalisées est clé si nous voulons atteindre toutes les promesses faites par le BIM.

Ce site est basé sur les normes ISO de gestion de projet BIM et de structure d'informations BIM. Il reprend également les objectifs d'apprentissage de la certification professionnelle BIM buildingSMART.

Le site est volontairement minimaliste du point de vue graphique, mais comme pour le BIM, c'est l'information qui compte.

Bonne visite!

Les Avantages du BIM

Les avantages du BIM sont multiples, pour tous les acteurs et à toutes les phases d'un projet. D'une manière générale les avantages suivants sont attendus du BIM:

  • Meilleure gestion des informations
  • Collaboration améliorée (interne et externe)
  • Meilleure communication (interne et externe)
  • Augmentation de l'efficacité
  • Prise de décision facilitée
  • Permet d'optimiser et d'automatiser les méthodes de travail

Avantages pour les maîtres d'ouvrage et les propriétaires

Les Maîtres de l'ouvrage et autres propriétaires devraient être ceux qui retirent le plus d'avantages du BIM. Malheureusement actuellement ce n'est pas encore le cas. Une définition claire des exigences en termes d'informations devraient leur permettre à terme de profiter enfin du plein potentiel du BIM:

  • Amélioration des performances et de la durabilité des ouvrages
  • Réduction du risque financier
  • Assure le respect du programme
  • Optimise et réduit les coûts d'exploitation et de maintenance des ouvrages
  • Facilite la prise de décisions
  • Fournit un référentiel d’informations de l’actif
  • Facilite la communication autour du projet

Avantages pour les exploitants

Les exploitants, tout comme les propriétaires, sont actuellement ceux qui retirent le moins d'avantages du BIM, la faute à une définition des exigences lacunaire. Il faut bien avouer qu'on ne leur demande pas souvent leur avis. C'est en train de changer et ensuite ils pourront bénéficier des avantages suivants:

  • Accès à l’information concernant l’intervention à distance
  • Rationalisation de la maintenance et de l’exploitation des ouvrages
  • Amélioration des standards de santé et sécurité
  • Analyses des performances effectives de l’ouvrage (jumeau numérique)
  • Facilite la prise de décisions
  • Coûts d’exploitation réduits
  • Référentiel des données numériques

Avantages pour les bureaux d'études, architectes et ingénieurs

  • Le modèle virtuel 3D conçu avec un logiciel BIM permet d'effectuer des visualisations précises à toutes les étapes du projet, et est automatiquement consistant dans toutes les vues.
  • Le modèle composé d'objets paramétriques ne comportera pas d'erreur de géométrie, notamment suite à une modification.
  • Les logiciels BIM permettent à tout instant de générer des plans 2D, consistants entre eux, qui reflètent parfaitement le modèle virtuel à cet instant.
  • La collaboration entre les intervenants est facilitée grâce à l'utilisation d'un modèle de coordination.
  • Le modèle virtuel BIM permet la vérification du respect des normes en vigueur et des critères du projet tant au niveau quantitatif que qualitatif.
  • Les quantités et coûts de construction peuvent être extraits en temps réel, à tout moment durant la conception. Cela permet d'avoir un retour immédiat sur les conséquences budgétaires d'une modification ou d'une variante.
  • Les analyses et simulations des performances énergétiques et environnementales d'un bâtiment peuvent être réalisées très tôt dans l'étude, ce qui fournit l'opportunité de corriger la conception au besoin.

Avantages lors de la construction et la fabrication, entrepreneurs et fabricants

  • Le modèle 3D est la source de tous les dessins, ce qui permet donc d'éliminer toutes les inconsistances entre eux.
  • Découverte des erreurs et omissions avant le début des travaux. Les modèles provenant de toutes les disciplines peuvent être assemblés et vérifiés pour les éventuelles interférences. Les conflits et autres problèmes de construction sont visualisés au stade des études et non sur le chantier.
  • Grâce aux objets paramétriques du modèle virtuel, les modifications seront reportées en temps réel et leurs conséquences peuvent être visualisées.
  • La conception et la construction peuvent être synchronisées grâce au 4D, qui ajoute la dimension temps au modèle virtuel 3D.
  • Le modèle 3D permet l'extraction de tous les matériaux et ressources nécessaires à chaque étape du projet. Il est beaucoup plus facile de planifier les livraisons des matériaux et des équipements. Les commandes aux sous-traitants peuvent être effectuées avec plus de précision et en temps opportun. 
  • Le modèle 3D peut être lié à la fabrication.

 

Les différents niveaux du BIM

Le BIM a plusieurs niveaux, appelés stades de maturité. Le tableau ci-dessous est issu de la normes ISO 19650-1.

BIM Stade de Maturité 0

Souvent référé comme la CAO 2D non gérée ou non structurée. Il y a bien des normes de dessin qui sont appliquées, mais il semblerait que chacun utilise les siennes. La collaboration est donc difficile, d'autant plus si on considère que beaucoup de projets ne sont pas géoréférencés, n'ont pas les mêmes unités ou qu'une rotation a été appliquée. Et on ne parle pas des noms et couleurs de calques différents, des fichiers d'impression et polices de texte exotiques...Le BIM ne permet plus de travailler de cette façon en raison de la quantité d’informations traitées et du travail nécessaire, et des risques d’erreurs potentiels, dû à la ressaisie de ces informations lors des échanges entre acteurs et à toutes les phases.

BIM Stade de Maturité 1

Souvent référé comme le BIM en isolation ou little BIM. Un mélange de 2D et de maquette numérique 3D. Mais attention! Le BIM stade de maturité 1 ne veut pas dire produire des informations de manière non-gérée comme pour la CAO 2D. Les données doivent être structurées afin de pouvoir être échangées et récupérées.

Il n'y a pas vraiment de collaboration BIM à ce stade-là. Les échanges d'informations entre les différents acteurs doit se faire via un Environnement de Données Commun (CDE).

BIM Stade de Maturité 2

La norme ISO 19650, et les éventuelles annexes nationales ou régionales, est conçue pour gérer ce stade de maturité.

Chaque acteur produit une maquette numérique 3D (architecte, ingénieurs, MEP, etc) et les modèles sont assemblés dans un modèle fédéré de coordination. C'est avec ce modèle fédéré que seront effectuées les détections de conflits par exemple. Tout le monde ne travaille pas sur le même modèle ! Les problèmes détectés sur le modèle de coordination sont communiqués aux différents acteurs qui devront alors modifier en conséquence leur modèle avant de le soumettre à nouveau pour la coordination. Echanges d'informations via Environnement de Données Commun (CDE) comme pour le stade de maturité 1.

BIM Stade de maturité 3

Ou iBIM. Considéré par beaucoup comme le seul BIM, car il permet de profiter de tous les avantages offerts par le BIM. Un modèle d'informations unique est stocké sur un serveur centralisé, accessible par tous les intervenants et durant toute la durée de vie d'un ouvrage. Cette collaboration totale n'est pas sans poser de nombreux problèmes de propriété intellectuelle, de responsabilité et de réglementation de l'accès/modification/enregistrement du modèle d'informations unique. Si pour les autres stades de maturité les contrats actuels avec un addendum BIM semblent suffisants, le stade de maturité 3 devra recourir à des contrats spécifiques qui régissent ce nouveau type de partenariats entre tous les acteurs. Accords multi-parties, partage des risques et bénéfices, assurances spécifiques sont également à considérer au stade 3.

Ce BIM stade 3 n'est pas à proprement parlé disponible. La technologie actuelle ne permet pas encore l'accessibilité du stade 3 à tous. Les normes et les contrats ne sont pas disponibles et c'est pour cela que les gouvernements se sont arrêtés au stade de maturité 2 dans leurs exigences.

Origines du BIM

Le BIM, ou plutôt les logiciels BIM comme ArchiCAD, existe depuis une trentaine d'années. Alors pourquoi cette soudaine frénésie et cette course à l'adoption du BIM? Tout d'abord la progression fulgurante de la puissance des ordinateurs permet maintenant d'utiliser des solutions qui n'étaient pas disponibles pour le grand public. Les problèmes récurrents de notre industrie favorisent aussi l’adoption du BIM. Ensuite plusieurs autres raisons, écologiques et économiques, ont favorisé l'adoption du BIM :

La volonté de réduire les émissions de carbone et de gaz à effet de serre

Les gouvernements qui adoptent ou sont sur le point d'adopter le BIM le font souvent en relation avec une obligation légale de réduire les émissions de carbone et de gaz à effets de serre. Cette réduction ne peut se faire avec les méthodes de travail actuellement en vigueur dans la construction. Une nouvelle façon de travailler doit être mise en place et le BIM s'est naturellement imposé comme une des solutions ayant le potentiel de transformer les habitudes et de structurer l'industrie de la construction.

Les ressources naturelles disponibles s'amenuisent

D'ici à 2050, la Terre devrait compter 9 milliards d'habitants. Si nous continuons à utiliser les ressources naturelles de la même façon pour nos infrastructures et bâtiments, il y aura pénurie. Si nous désirons tous vivre à un certain niveau de vie, nous devons trouver des solutions afin de construire différemment et stopper le gaspillage actuel des ressources.

Améliorer l'efficacité et la qualité de l'industrie de la construction

Dernier et non des moindre, le piètre état de notre industrie de la construction. Dépassement de budget, sous-productivité comparée aux autres industries, relation tumultueuse entre les différents acteurs, mauvaise qualité, désorganisation, gaspillage. La construction souffre d'une terrible réputation et il faut bien avouer qu'il est difficile de la défendre tant les problèmes sont nombreux.

Comme précisé dans un rapport du gouvernement anglais, la construction ne doit pas améliorer ses méthodes de travail mais les changer radicalement. Le BIM a de multiples avantages, comme par exemple:

  • réduire les modifications tardives de la conception
  • détecter les conflits entre les éléments et améliorer la coordination
  • réutiliser les informations durant toute la durée de vie d'un projet 
  • permettre la fabrication hors site
  • favoriser l'optimisation de la conception par ordinateur
  • enrichir les informations et la visualisation
  • permettre l'optimisation de la gestion et des coûts

Contact

blue
dark
green
red